Ne laissez pas périmer vos certificats verts !

01/02/2018

Une fois octroyés, les certificats verts ont une période de validité de 5 ans. Cette période passée, les certificats verts ne peuvent plus être utilisés pour couvrir les quotas wallons. A ce moment les certificats verts n'ont donc plus aucune valeur économique.

Afin de vous aider dans la gestion de vos certificats verts et vous éviter ce genre de problème, nous vous recommandons d'avoir recours à des outils automatisés de gestion.

Depuis le début de l'année, c'est pourtant encore plus de l'un d'entre-vous par semaine qui se tourne vers nous avec des certificats verts périmés ou sur le point de l'être.

C'est pourquoi, afin de vous éviter de vous retrouver dans cette situation, nous prolongeons l'action promotionnelle qui vous verra offrir un pack énergie de VALEA d'une durée 2 ans si vous vendez au moins 3 certificats verts à Altervia.

Pourquoi ne pas attendre la dernière minute ?

Parce que la législation impose que la couverture du quota s'effectue sur base d'échéances trimestrielles. Pour cette raison et pour pouvoir s'organiser, les opérateurs du marché exigent que les certificats verts échangés disposent d'une période de validité restante suffisante, de trois mois à deux ans suivant les cas. Des certificats verts dont la validité est inférieure à 3 ou 6 mois ne trouvent parfois ainsi pas acquéreur. Cette situation est bien sûr renforcée en raison de l'important excédent de certificats verts sur le marché. Il y a donc lieu de ne pas attendre la dernière minute pour valoriser vos certificats verts.

Pour toute vente de minimum 3 CV, recevez un abonnement gratuit de deux ans au pack ENERGIE de VALEA (valeur 50€)