Fonctionnement des certificats verts


L'Union Européenne a pour objectif d'atteindre une part de 20% de son énergie provenant de sources d'énergie renouvelable.

Afin d'atteindre cet objectif, les états membres de l'UE sont obligés de présenter des plans d'actions nationaux pour favoriser les énergies renouvelables.


La production d'énergie verte étant plus coûteuse que l'énergie classique, la Région wallonne à décidé de mettre en place le système des certificats verts pour soutenir cette production d'énergie verte.
Ce système des certificats verts est entièrement géré par la CWaPE (Commission Wallone Pour l'Energie) pour la Région wallonne.

En fonction de leur régime d'octroi, les producteurs d'énergie renouvelable (photovoltaïque, éolien, etc) vont recevoir une certaine quantité de certificats verts.

Ils pourront ensuite les revendre au gestionnaire de réseau de transport (Elia) ou à une société de courtage.
En principe un certificat vert correspond à la production d'1 mwh électrique sans émission de CO2, les certificats verts sont valables pour une durée de 5 ans.

Depuis l'instauration du mécanisme des certificats verts, chaque fournisseur d'énergie (electrabel, luminus, lampiris, etc) est tenu de produire un certain pourcentage (12% actuellement) d'énergie renouvelable wallonne.
Pour atteindre ce quota d'énergie verte, ces fournisseurs vont devoir rendre à la CWaPE un certain nombre de certificats verts correspondant au pourcentage d'énergie renouvelable à atteindre.
Ils vont donc racheter ces certificats auprès du GRT (Elia) et des sociétés de courtage de certificats verts (Altervia par exemple).

Depuis le 28 février 2014 la Région wallonne n'octroie plus de certificats verts pour les nouvelles installations, c'est désormais le régime de soutien Qualiwatt (depuis le 1 mars 2014) qui est en vigueur.


Plus d'infos sur les certificats verts


Qu'est ce que la CWaPE ?

e-CWaPE: mode d'emploi

Elia: qu'est ce que c'est ?

Combien vais-je recevoir de certificats verts ?

Qu'est ce que Qualiwatt ?