Ne laisser pas vos certificats verts périmer !

10/02/2017

Une fois octroyés, les certificats verts ont une période de validité
de 5 ans. Cette période passée, les certificats verts ne peuvent plus
être utilisés par les fournisseurs d'électricité pour couvrir le
quota qui leur est imposé et ils n'ont donc plus de valeur économique.

La législation impose que la couverture du quota par les fournisseurs
s'effectue sur base d'échéances trimestrielles.

Pour cette raison et pour permettre aux fournisseurs de s'organiser, il
est exigé des certificats verts échangés une période de validité
restante suffisante, de trois mois à deux ans suivant les cas.

Il y a donc lieu de ne pas attendre la dernière minute pour valoriser
ses certificats verts. Spéculer n'a d'ailleurs plus de sens vu
l'absence de perspectives de reprise du marché.

Pourtant, de nombreux petits autoproducteurs traînent encore pour
valoriser leurs certificats verts et parfois n'y parviennent pas à
cause d'une validité restante trop courte. 

Etes-vous concerné ? Pour le savoir, consultez le solde de vos certificats verts grâce à notre interface gratuite.

 

Cette promo pourrait peut-être vous intéresser:

Pour toute vente de minimum 3 CV, recevez un abonnement gratuit de deux ans au pack ENERGIE de notre partenaire VALEA (valeur 50€)