Une batterie pour vous aider en cas de pénurie ?

11/10/2018

Dans le contexte actuel du risque de pénurie, nombreux sont les consommateurs à s'interroger sur les conséquences d'une coupure d'électricité de quelques heures ou à vouloir y pallier.

Certains d'entre-eux envisagent d'ailleurs de s'équiper d'une batterie. En effet, avec la rapide évolution technologique en matière de stockage, équiper son logement d'une batterie semble être une solution évidente et simple pour éviter des coupures de courant chez soi.

Si vous envisagez de vous inscrire dans une telle réflexion, il est utile que vous puissiez être attentif entre autres aux éléments suivants.

1) Toutes les technologies de batterie ne permettent pas de fonctionner en îlotage. Il y a donc lieu de choisir un équipement adéquat et de vérifier sa compatibilité avec votre installation électrique (dans certains cas un neutre est nécessaire).

2) En principe les onduleurs des batteries doivent se découpler du réseau en cas de disparition de la tension sur le réseau électrique (pour des raisons de sécurité). Il faut donc trouver un équipement qui permette de prendre le relais (de façon manuelle ou automatisée) après le découplage tout en s'assurant de l'absence de réinjection sur le réseau.

3) Une fois en îlotage (c'est-à-dire coupé du réseau), la puissance disponible sera limitée à la puissance de l'onduleur de votre batterie. En pratique, il s'agit généralement de 3 kW au maximum. Pas question donc d'espérer se chauffer avec une telle puissance qui devra être réservée aux besoins essentiels de la maison.

4) Non seulement la puissance sera limitée, mais la plupart des onduleurs de batterie ne sont prévus que pour être connectés sur une seule phase. En cas d'îlotage, seuls les équipements raccordés sur la phase alimenée par la batterie pourront donc fonctionner, ce qui peut imposer une reconfiguration de l'installation électrique. Si vous reconfigurez votre installation, il y a lieu d'être attentifs aux services utilisants les courants porteurs (par exemple internet ou la télévision) qui pourraient être perturbés par les communications entre la batterie et son onduleur.

5) Enfin, définissez la capacité de stockage en fonction de vos besoins pendant le délestage éventuel (qui serait le cas échéant prévu entre 17h et 20h) compte tenu également du fait que les batteries sont généralement limitées à une utilisation d'à peine 80% de leur profondeur.

Pour ces raisons, nous vous conseillons de n'envisager cette solution que si vous avez un moyen de chauffage (principal ou d'appoint) autre qu'électrique et si vous n'avez pas d'autre alternative.

 

Ces articles pourraient également vous intéresser:

- 20/09/2018 : Certificats verts, 10 ou 15 ans?

- 01/02/2018 : Ne laissez pas périmer vos certifcats verts